Choix du mode de garde

Avant de sélectionner un mode d’accueil pour votre enfant, il faut être conscient des éléments importants pour le développement et le bien être de celui-ci.

Un mode de garde personnalisé (assistante maternelle ou garde à domicile) pourra plus facilement satisfaire vos besoins spécifiques (régime alimentaire stricte, mode de vie spécifique, handicap, etc.) qu’une structure collective. Si vous trouvez la personne qui répond à votre besoin ou qui partage les mêmes convictions que vous!

Le bien-être de l’enfant

Pour bien connaître les points important du développement de l’enfant, rien ne vaut les conseils des professionnels (pédiatre, psychomotricien, Psychologues, etc). On distingue dans les grandes lignes:

La stimulation, qui se fait par le biais d’activités dédiés aux enfants est plus facilement réalisable par les professionnelles de la petite enfance dans un environnement plus adapté à celui-ci que dans le cocon familiale. Les professionnelles savent s’adapter et proposer des activités aux enfants qui vont leurs permettre d’acquérir des nouvelles aptitudes plus facilement que dans l’environnement familiale (jeux, chants, activités manuelles qui développent la motricité fine, etc.).

La motricité, se développe par le biais d’activités. Les structures professionnelles proposent des jeux et activités qui vont permettre à votre enfant de développer des aptitudes motrices globales plus facilement que dans le cocon familiale qui n’est pas forcément aménagé de structures qui vont permettre aux enfants se mouvoir en rampant, marchant, courant, sautant, grippant, escaladant, etc.

La socialisation, un élément important pour l’enfant. Découvrir la vie en collectivité se réalise en douceur en ayant recours à une assistante maternelle ou encore à une structure collectives (crèche, jardin d’enfant, garderie, etc). L’enfant apprend ainsi à gérer ses émotions, son affectif, et le partage notamment au niveau des jouets. L’accès à ces structures permet de préparer la séparation avec les parents pour l’accès à l’école à terme.

La santé, car les enfants en bas âge restent relativement sensibles aux microbes, bactéries, virus, etc. Ils doivent construire leur système immunitaire, ou encore leurs anticorps. L’allaitement permet de transmettre en partie des anticorps, mais cela ne suffit pas. Selon les conditions d’accueils, et/ou les lieux où sont emmenés les enfants par les parents aussi bien que ceux qui ont leurs gardes, ils seront plus ou moins exposés. Par conséquent, il vaut mieux y réfléchir pour choisir son mode d’accueil. D’autre part, il faut mieux pour le parent s’assurer que son employeur à lui est tolérant et qu’il pourra facilement s’absenter ou faire garder votre enfant en cas de mise à l’écart de l’enfant par la structure d’accueil.