La garde d’enfants à domicile est une solution à envisager lorsque vos obligations professionnelles sont en horaires variables ou si vous souhaitez une alternative plus intéressante à la crèche en cas de famille nombreuse. Les atouts de cette prestation sont légion. Le confort et la sécurité de vos enfants sont assurés, évoluant dans leur environnement habituel, sans oublier la possibilité de bénéficier d’une garde selon des horaires personnalisés et adaptés à vos besoins.



Le crédit d’impôt garde à domicile

Les parents qui choisissent d’employer une personne pour un service de garde d’enfants à domicile peuvent prétendre à un avantage fiscal. Sous forme de crédit d’impôt, cette disposition est octroyée sous certaines conditions. La domiciliation fiscale du contribuable est d’abord une condition impérative : pour être éligible à cet avantage, les parents doivent être domiciliés fiscalement en France.

  • Quel montant pour le crédit d’impôt ? 

Le crédit d'impôt correspond à 50 % des dépenses engagées pour la garde de vos enfants à domicile, dans la limite d'un plafond de 12 000 euros par an. Ce seuil est majoré de 1 500 euros par enfant à charge, sans pouvoir dépasser 15 000 euros. Au maximum, le montant du crédit d'impôt dont les parents peuvent bénéficier équivaut donc à 7 500 euros.

Un fonctionnement particulier est mis en place pour la première année d'emploi d'une garde d’enfants à domicile. Le plafond est en effet porté à 15 000 euros, auxquels sont additionnés les 1 500 euros par enfant à charge, sans pouvoir dépasser au total 18 000 euros. Pour ce cas particulier, le montant maximal du crédit d'impôt passe à 9 000 euros.

  • Quels sont les types de dépenses éligibles ?

Lorsque vous choisissez une garde d’un enfant à domicile, vous devenez employeur de la personne chargée de la surveillance et de l’accompagnement de votre bout de chou. Vous rémunérez ainsi la garde de votre enfant selon une certaine récurrence. 

Les dépenses que vous engagez sont susceptibles d’être remboursées en partie ou en totalité à l’aide du crédit d’impôt. Les frais de garde d'enfants déductibles sont par exemple le salaire de la garde d’enfant à domicile, les charges patronales et les éventuels frais de déplacement de la personne dans le cadre de son emploi.

  • Comment bénéficier du crédit d’impôt ?

Le crédit d'impôt pour la garde d’enfants à domicile est octroyé sans aucune demande spécifique. Lors de votre déclaration annuelle de revenus, indiquez et justifiez tout simplement vos dépenses dans le cadre de la garde de vos enfants. L'administration fiscale calcule automatiquement le crédit d'impôt auquel vous avez droit et le déduira de votre impôt sur le revenu.



Les autres avantages fiscaux de la garde d’enfants à domicile

Percevoir d’autres aides est aussi possible, comme l’allocation de garde d'enfants à domicile. Appelé aussi CMG, le Complément de Libre Choix du Mode de Garde est un coup de pouce financier versé par la Caisse d’Allocation Familiale pour vous aider à prendre en charge la garde de votre enfant de moins de 6 ans par un assistant maternel agréé ou une garde à domicile. Elle est octroyée sous conditions et peut allouer un montant allant de 15 à 85 % des frais de garde.